Que dit la loi ?

Est-ce que je peux choisir à qui seront donnés mes organes ?

Véronique

Notre réponse

Bonjour,

Le don Quand on parle de don d’organes ou de tissus, on fait référence à la volonté de la personne qui va être prélevée. Quand on parle de prélèvement, on fait référence à l’acte médical qui est rendu possible par le don. En France, le prélèvement ne peut pas se faire sur une personne qui était contre le don. d'organes et de tissus est un geste altruiste et solidaire fondé sur le principe de l'anonymat et d'équité d'accès à la greffe La greffe est le remplacement, au moyen d’un acte chirurgical, d’un élément du corps humain qui ne fonctionne plus par un élément du corps humain qui fonctionne correctement. Cette technique est envisagée par les médecins lorsque plus aucun autre traitement ne marche. . Il n'est donc pas possible de choisir de son vivant la ou les personnes qui pourront bénéficier de ce don post-mortem. 

L'anonymat signifie que le nom du donneur Le donneur est la personne sur laquelle le prélèvement d’organes et/ou de tissus a été effectué. ne peut être communiqué au receveur Le receveur est le malade qui bénéficie de la greffe. , et réciproquement. La famille du donneur peut cependant être informée des organes et tissus prélevés ainsi que du résultat des greffes, si elle le demande à l’équipe médicale qui l’a suivie.

Par ailleurs, il est primordial de pouvoir permettre à chaque malade en attente de greffe de bénéficier d'un traitement équitable concernant l'attribution des organes. 

En espérant avoir répondu à votre question, 

l'Agence de la biomédecine.

Back to top