Les étapes du don à la greffe

Je ne peux pas donner mon sang, mais est-ce que je peux donner mes organes ?

Sophie

Notre réponse

Bonjour,

Contrairement au don Quand on parle de don d’organes ou de tissus, on fait référence à la volonté de la personne qui va être prélevée. Quand on parle de prélèvement, on fait référence à l’acte médical qui est rendu possible par le don. En France, le prélèvement ne peut pas se faire sur une personne qui était contre le don. du sang, il n'existe pas de contre-indication de principe au don d'organes.
Les personnes jeunes, âgées, malades ou en bonne santé sont des donneuses potentielles. 
En cas de décès, l'équipe médicale en charge du donneur Le donneur est la personne sur laquelle le prélèvement d’organes et/ou de tissus a été effectué. sera seule juge et évaluera, au cas par cas, les organes et tissus pour s'assurer de la faisabilité du prélèvement.
Le prélèvement peut être envisagé même sur certains donneurs sous traitement médical, ou qui ont des antécédents médicaux lourds.

En espérant avoir répondu à votre question, 
L'Agence de la biomédecine.

Back to top