Le don du vivant

Quels sont les avantages pour le donneur et le receveur ?

Patricia

Notre réponse

Bonjour,

Les trois principaux avantages pour le donneur Le donneur est la personne sur laquelle le prélèvement d’organes et/ou de tissus a été effectué. et le receveur Le receveur est le malade qui bénéficie de la greffe. sont : un accès à la greffe La greffe est le remplacement, au moyen d’un acte chirurgical, d’un élément du corps humain qui ne fonctionne plus par un élément du corps humain qui fonctionne correctement. Cette technique est envisagée par les médecins lorsque plus aucun autre traitement ne marche. dans des délais plus courts, diminuer le temps de dialyse et un rein qui en principe fonctionne mieux et plus longtemps.

Il faut souvent attendre plusieurs années avant de pouvoir être greffé d’un rein provenant d’un donneur décédé. Pour certains malades, du fait de la rareté de leur groupe sanguin ou de la présence d’anticorps (en raison de transfusions, de grossesses ou de greffes antérieures), la greffe à partir de donneur vivant peut être la seule possibilité dans un délai raisonnable.

La dialyse est un traitement lourd. Les patients sont affaiblis et doivent souvent réduire ou cesser toute activité professionnelle. Le recours à un donneur vivant permet de raccourcir cette période de dialyse, voire de la supprimer. Lorsque le patient en insuffisance rénale terminale est greffé avant de commencer une dialyse, on parle alors de greffe préemptive. 

Lorsque le donneur est un frère ou une sœur parfaitement compatible (une chance sur quatre), cette excellente compatibilité permet d’alléger le traitement antirejet et d’espérer des résultats encore meilleurs à très long terme. De ce fait, le rein greffé retrouve très vite ses capacités d’épuration et il est rare que des séances de dialyse soient nécessaires juste après la greffe, le temps que le greffon Le greffon est le terme général qui désigne l’élément du corps humain qui doit être greffé. Cela peut être un organe, un tissu ou encore des cellules. retrouve un bon fonctionnement. Environ 3/4 des greffons prélevés sur donneur vivant sont encore fonctionnels 10 ans après la greffe.

En espérant avoir répondu à votre question,

l'Agence de la biomédecine.

Back to top