Le don du vivant

Qu'est-ce que le don croisé ?

Julien

Notre réponse

Bonjour,

Le don Quand on parle de don d’organes ou de tissus, on fait référence à la volonté de la personne qui va être prélevée. Quand on parle de prélèvement, on fait référence à l’acte médical qui est rendu possible par le don. En France, le prélèvement ne peut pas se faire sur une personne qui était contre le don. croisé est une organisation particulière de greffe La greffe est le remplacement, au moyen d’un acte chirurgical, d’un élément du corps humain qui ne fonctionne plus par un élément du corps humain qui fonctionne correctement. Cette technique est envisagée par les médecins lorsque plus aucun autre traitement ne marche. rénale avec donneur Le donneur est la personne sur laquelle le prélèvement d’organes et/ou de tissus a été effectué. vivant autorisé par la loi de bioéthique La bioéthique se rapporte à la réflexion sur les problèmes éthiques et moraux liés à la recherche sur le vivant et ses parties (gènes, organes, produits issus du corps humain comme le sang, le sperme ou les embryons). Elle vise à assurer le respect et la protection de chacun face aux progrès des connaissances et des techniques. Les lois de bioéthique sont les lois françaises qui encadrent la recherche sur le vivant et ses utilisations. du 7 juillet 2011 et son décret d’application paru en septembre 2012. Ce don est régi par trois principes posés par la loi : l'information du donneur, l'anonymat entre les deux paires et la simultanéité des interventions chirurgicales. 

Cette solution peut être envisagée lorsque le proche qui souhaite donner n’est pas compatible avec le patient. 

 

Un donneur D1 souhaite donner à son proche, le receveur Le receveur est le malade qui bénéficie de la greffe. R1, mais n’est pas compatible avec lui. Par ailleurs, un donneur D2 souhaite également donner à son proche, le receveur R2, mais n’est pas compatible avec lui.

Si le donneur D1 est compatible avec le receveur R2 et que le donneur D2 est compatible avec le receveur R1, une greffe peut être envisagée entre le donneur D1 et le receveur R2 et une autre entre le donneur D2 et le receveur R1. C’est cela que l’on appelle le don croisé. 

 

Le don croisé repose sur le principe d’anonymat. Chaque donneur des deux paires accepte de donner un rein à un receveur anonyme pour permettre à son proche d’accéder à une greffe. Chaque receveur accepte également de recevoir un rein d’un donneur anonyme.

Le don croisé permet d’augmenter le nombre de donneurs potentiels face au grand nombre de patients en attente d’une greffe de rein : en 2014, 15 470 malades étaient inscrits sur la liste d’attente pour une greffe de rein et seul 3 486 ont été greffés cette même année. Elle présente aussi des avantages médicaux intéressants : accès rapide à la greffe, faible temps d’ischémie froide, niveau de compatibilité HLA (Abrégé de l’anglais « human leukocyte antigen ») élevé et une chirurgie programmée.

Image: 
Schema du don croisé

 

En espérant avoir répondu à votre question, 

l'Agence de la biomédecine. 

Back to top